Tous les articles
qualité rh

Un chargé de ressources humaines est un professionnel dont la fonction s’avère centrale dans l’entreprise puisque cela requiert des compétences à la fois techniques et humaines, que l’on appelle ” hard skills ” et ” soft skills “, pour envisager les différentes missions.

Entre formation professionnelle, recrutement, gestion de la paie, gestion du personnel, gestion administrative, il existe 1001 tâches à accomplir au quotidien. Le responsable rh doit être un véritable couteau suisse. Dans cette optique, nous vous présentons dans cet article les principales qualités d’un bon rh.

Vous aimerez sûrement ce contenu

5 workflows pour simplifier votre vie en tant que RH

Télécharger gratuitement

Téléchargez notre livre blanc

Articles liés :

Comprendre les différents styles de leadership : un atout essentiel en RH

Les nouveaux défis des RH

Qualité n°1 : L’état d’esprit

La manière de gérer une entreprise a beaucoup évolué depuis ces dernières années et les salariés d’aujourd’hui ne recherchent pas nécessairement ce que recherchaient les travailleurs d’avant.

Même la manière d’exercer sa profession a changé.

Que l’on parle du processus de recrutement, du fonctionnement de l’entreprise ou des aspirations des collaborateurs, à l’image des Millénials qui bouleversent le marché du travail, la gestion des ressources d’une entreprise est totalement différente. Les règles ont changé et il est important que la direction, le service RH et les managers en prennent conscience.

Pour cela, il faut s’adapter et changer d’état d’esprit.

Concrètement, voici 2 clés pour vous orienter dans cette direction :

  • Développer une ouverture d’esprit : il faut du temps pour que plusieurs générations travaillent et s’accordent ensemble dans une même entreprise, faire preuve d’empathie permet de mieux comprendre ses collègues et de créer des relations de travail saines.
  • Se montrer innovant : les nouvelles technologies et des outils performants permettent de révolutionner les procédures en place et de simplifier les échanges. Un logiciel SIRH s’inscrit tout à fait dans cette voie.

Qualité n°2 : Avoir un grand sens de l’organisation

Évidemment, l’organisation est au cœur de la gestion RH d’une entreprise afin d’intégrer l’ensemble des missions.

Ce sens de l’organisation aide à prioriser les tâches au quotidien, mais également de tenir les délais quand il s’agit d’un départ ou d’un recrutement ou alors quand il s’agit de remplir des documents administratifs.

Savoir conjuguer les tâches et les impératifs quotidiens d’une entreprise avec les besoins des salariés est le superpouvoir du gestionnaire RH.

Entre la formation pro, le recrutement, la gestion des contrats de travail, la gestion des retards, des absents et les demandes de congés, la gestion RH est un défi de tous les jours.

Se montrer organisé est une condition sine qua non.

Et pour cela, la direction des ressources humaines peut s’appuyer sur des outils performants et intuitifs comme :

  • Des options de rappel dans les messageries ;
  • Des logiciels d’aide à l’organisation : gestion de projet avec Notion ou Trello, outil d’analyse comme la matrice d’Eisenhower pour prioriser les tâches, etc.
  • Des logiciels de ressources humaines : logiciel de recrutement, logiciel SIRH, logiciel de paie, etc.

Qualité n°3 : La capacité d’adaptation

L’entreprise évoluant sans cesse, le service RH doit être en mesure de répondre à toutes les demandes et à tous les besoins des salariés comme de la direction.

Le gestionnaire RH doit faire preuve de capacité d’adaptation pour évoluer positivement et de manière constructive dans le métier, tout en intégrant les nouvelles technologies qui prennent une place de plus en plus importante dans les ressources humaines (intelligence artificielle, chatbot, solution RH tout-en-un, etc.)

Qualité n°4 : Avoir l’esprit d’équipe

Avoir l’esprit d’équipe au sein de l’entreprise est essentiel, car cela est vecteur de motivation, d’épanouissement au travail et de succès in fine.

Chaque membre de l’entreprise, quelle que soit sa hiérarchie, doit l’incarner afin que rayonne cette valeur humaine au sein de la société.

En tant que gestionnaire RH, vous devez montrer que vous ne faites qu’un avec la direction et les managers, mais aussi avec les salariés.

Ainsi, quand un programme de recrutement commence, contactez les candidats, réalisez un 1er entretien avec eux. Travaillez avec les managers qui aideront à faire passer ce 1er rendez-vous.

C’est l’occasion, en travaillant ensemble, de prendre la température dans l’entreprise : saisir les besoins, identifier des attentes, qualifier la personnalité du candidat, repérer ses forces et ses faiblesses.

Sans esprit d’équipe, vous ne pourrez pas conseiller les managers et les salariés le ressentiront par la suite.

Autre exemple, en cas de conflit, le responsable des ressources humaines est la personne vers qui les collaborateurs se tournent naturellement.

En faisant preuve d’esprit d’équipe, vous montrez que vous travaillez en bonne intelligence avec tout le monde pour trouver une solution rapide et apaiser les tensions pour le bien de chacun.

Qualité n°5 : Faire preuve d’empathie

Aujourd’hui, les nouvelles générations, notamment, ont besoin de sens dans ce qu’ils font.

Travailler pour travailler ou uniquement pour le salaire ne suffit plus.

En développant l’intelligence émotionnelle qui repose sur un sens aigu de l’empathie et de l’écoute active, vous allez être en mesure de mieux comprendre les besoins de vos salariés.

Voici une soft skill particulièrement demandée en gestion RH, mais aussi quel que soit le poste envisagé.

Accueillir les confidences, les doléances, les besoins des salariés sans jugement est aujourd’hui essentiel.

Pour la gestion humaine, cette capacité à être empathique va aider à gérer des conflits, à calmer une mésentente entre collaborateurs, à désamorcer une crise interne ou simplement à rester à l’écoute quand un salarié a besoin de parler et lui éviter le burn-out.

Qualité n°6 : Être un bon négociateur

Être un bon RH, c’est aussi et surtout maitriser l’art de négocier.

C’est une compétence qui s’avère particulièrement redoutable et nécessaire quand on en vient aux négociations salariales ou encore pendant une gestion de conflits entre salariés.

Se montrer habile, compréhensif, mais ferme à la fois, voilà des clés utiles pour bien négocier dans les ressources humaines.

Qualité n°7 : Faire preuve de leadership

Un bon responsable et gestionnaire en DRH doit être un bon leader.

Concrètement, l’une de ses principales missions est de motiver le personnel afin d’optimiser et de booster les performances globales de l’entreprise.

Savoir s’entourer et savoir déléguer est aussi important.

Comme le gestionnaire RH travaille toujours en collaboration avec différents acteurs de l’entreprise (les managers, la direction, les salariés), il doit pouvoir travailler en équipe tout en étant capable de déléguer des tâches à d’autres collaborateurs.

Par exemple, gérer les demandes de formation professionnelle ou encore les absences peut très bien se faire par le biais d’un portail sécurisé et personnalisé avec un logiciel RH ou SIRH.

De la fermeté dans un gant de velours, voilà ce qui peut résumer la qualité d’un bon RH.

Qualité n°8 : Savoir prendre des décisions

Dans la continuité de la qualité précédente, le gestionnaire RH doit être capable de prendre des décisions et parfois rapidement.

Confrontés régulièrement à des problèmes de prise de décision (en cas de difficulté financière, en cas d’obligation de licencier du personnel, etc.), les RH doivent être en mesure d’effectuer ce genre de tâches difficiles, mais cruciales.

Qualité n°9 : Avoir un bon relationnel

Évidemment, tout cela n’est possible que si le gestionnaire RH dispose d’un bon relationnel.

Savoir communiquer, faire preuve d’intelligence émotionnelle dans la relation aux autres est primordial.

Le responsable RH utilise sa capacité à saisir et à comprendre les émotions d’autrui pour s’exprimer de la façon la plus franche, honnête et la plus diplomate possible.

En retour, les salariés comme les managers et la direction doivent se sentir tout à fait sereins pour venir exprimer leurs besoins.

Il ne faut pas oublier que vous êtes, en tant que responsable et gestionnaire RH, l’interlocuteur privilégié de tous les membres de l’équipe et de l’entreprise dans certains cas.

Avoir une écoute active et bienveillante et développer un bon sens du relationnel vont aider à identifier les besoins de chacun, mais aussi leurs peurs, leurs doutes et leurs problématiques.

Qualité n°10 : Avoir des connaissances technologiques

Avec la digitalisation des entreprises, les ressources humaines connaissent aussi la transition numérique.

Les RH doivent être à l’aide avec les nouveaux outils numériques, car cela va l’aider considérablement à gagner du temps, à optimiser et à automatiser certaines tâches chronophages.

Tout en respectant le RGPD qui traite des données sensibles des utilisateurs, le gestionnaire RH apprend aussi à sécuriser les outils de travail des équipes pour se prémunir d’une éventuelle cyberattaque.

Qualité n°11 : Avoir des connaissances juridiques

Enfin, il est utile qu’un bon RH dispose de connaissances juridiques solides pour mener à bien toutes ses missions.

Que l’on parle de réglementation, de lois ou de droit social, avoir une compétence juridique aboutie (droit du travail et droit social) est indispensable pour réaliser des fiches de paie, pour faire évoluer celles-ci en suivant les mises à jour gouvernementales, mais aussi pour gérer les notes de frais, concevoir et gérer des contrats, gérer les recrutements et les départs en entreprise, etc.

À ce titre, une formation continue assure une mise à jour des connaissances sur les nouveautés et les changements des lois et décrets afin de toujours rester dans les clous sur le plan juridique.

Comment mettre en pratiques ces compétences ?

  • En apprenant à connaître les employés : en faisant preuve d’écoute active, en restant attentif aux feedbacks réguliers, en décelant les besoins de chacun.
  • En se tenant informé : un bon responsable RH se forme en continu pour se tenir au courant de toutes les réglementations et des évolutions en cours avec une veille régulière.
  • En s’organisant : c’est la pierre angulaire d’une bonne gestion RH. Cela permet de planifier des honoraires, de gérer des congés, de mettre en place des plans de carrières ou des séances de formation professionnelle, de gérer des plans de recrutement, etc.
  • En investissant dans la technologie : aujourd’hui, il existe des logiciels RH très performants pour optimiser les compétences organisationnelles et de planification. PeopleSpheres propose une solution RH centralisant tous les besoins de l’entreprise.